Archives du mot-clé Outils

70 outils libres et gratuits pour enseigner

Sur le blog http://www.formateurduweb.fr/, Olivier Legrand nous offre une carte mentale d’outils logiciels libres et gratuits.

A destination des  enseignants …  mais pas seulement

Cette mutualisation qui est « à destination des  enseignants, des formateurs et des animateurs multimédia« , est très riches et utilisable par d’autres par exemple dans leur environnement TIC personnel.

8 thématiques explorées

Ils sont structurés en 8 thématiques

  • bureautique
  • multimédia
  • gestion de cours
  • sécurité
  • utilitaires
  • outils éducatifs
  • création
  • Internet

avec une documentation pour les utiliser.

La carte mentale est collaborative

C’est à dire que  chacun peut faire évoluer cette carte et la partager .
La thématique « outils éducatifs  » par exemple est à construire.
Et l’auteur considère les commentaires les retours d’expérience sur les outils comme bienvenus.

La carte est téléchargeable

La carte, développée sous Mindmeister, est téléchargeable (en ayant un compte sur Mindmeister ou en le créant)
LOGICIELS LIBRES ET GRATUITS POUR L'EDUCATION

Publicités

3 possibilités pour demander la suppression de données personnelles sur Internet

  1. 1 méthode pour demander la suppression de données personnelles sur Internet appuyée par la CNIL.
  2. Pour faciliter le nettoyage numérique, Google publie un formulaire pour demander le déréférencement d’un lien.
  3. Pour supprimer des informations présentes sur Google, Reputation VIP propose Forget.me

Pour en savoir plus http://ow.ly/yvJRW

Il était une fois … ou comment mieux étudier avec la pensée visuelle

Utiliser Storify pour raconter une histoire permet d’avoir un coté plus dynamique
Et ce storify là permet une progression grace à cette méthode pour apprendre à apprendre
Et cela en s’appuyant très fortement sur l’usage du mapmind mais pas seulement
J’ai commencé à suivre cette progression et je partage avec vous « Mieux étudier avec la pensée visuelle (cartes mentales, conceptuelles, organisateurs graphiques, etc.) » avant même d’être arriver au bout car l’intérêt est immédiat

iGoogle est mort ! Vive …

Comme annoncé il y a plusieurs mois, iGoogle est fermé depuis le 1er novembre ! Comme je vous en avais parlé dans un article dans lequel vous trouverez quelques remplaçants. Et peut être aussi Symbaloo mais a tester !
Personnellement je reste fidèle à Netvibes même si son rachat récent me fait me poser des questions (il n’évoluerait plus ?)

Deuxième saison du MOOC ITyPA : 10 octobre 2013

j’aime certaines séries on the tv et elles ont des saisons
ITyPA pareil : saison 2

Et ça démarre le 10 Octobre 2013 pour 10 semaines

J’avais suivi la 1ere « saison » (https://afaucher2001.wordpress.com/?s=ITyPA) et ce MOOC m’avait apporté beaucoup

Donc je repique et voici le « site  » pour suivre les cours mais aussi

MOOC Gestion de projet Projet en equipe : l’équipe

Quelques semaines ont passé depuis que je me suis lancée dans l’avanture du Mooc GdP

Chronophage : voila ce qui symbolise ce projet. Mais au combien intéressant !

Les semaines passées ont été très lourdement chargées

La première phase : la fiche de définition

Pour résumer il s’agissait de présenter les objectifs qui seront étudiés par l’équipe
Comment mettre en place un environnement TIC commun – à la fois pérenne et évolutif – pour que les personnes d’un groupe, d’une entreprise, d’une administration :

  • s’entraident
  • partagent leurs connaissances et leurs savoirs
  • se construisent des outils de veille

et de donner les membres de l’équipe.

La deuxième phase : le cadrage

L’étape fut plus difficile car beaucoup plus productive : approfondir les besoins, expliciter l’organisation et le déroulement du projet, l’étude d’antériorités, cahier des charges fonctionnel, l’étude de l’environnement et les retombées.

Mon équipe a produit un travail bien au dela de ce que j’espérais, riche, réellement collaboratif.

Et la difficulté l’a soudée.

  • Nous avons hélas perdu des membres soit par exclusion soit parce qu’ils ont fait le choix de se transformer en « simple visiteur ».
  • Nous avons tiré les conséquences de notre incapacité à produire à temps la première vidéo en temps et heure – en nous rangeant en ordre de bataille pour terminer dossier et présentation pour le 14 juin.

Ce  qui a débouché sur une présentation vidéo de qualité très professionnelle

Une équipe

En début de projet, c’est tentant de foncer dans l’action mais il est une nécessité : consolider l’équipe créée pour l’occasion.
Je vous les présente car c’est par eux que ce projet vit !

  • Barrial Nicolas
  • Mazel Jean-Pierre
  • Sarto Françoise
  • Rieu Marie-Antoine
  • Vilport-Locufier Coralie
  • Grimault Xavier
  • Rieffel Emmanuel
  • Nejib Bejar Mohamed
  • Mbe Ndetatsin Landry

Et je suis le porteur de projet car j’ai eu l’initiative de l’idée et je conduirait le projet « terrain » ensuite.

C’est à travers un fil de discussion dédié que j’ai présenté le projet dont la motivation qui m’animait et ce que j’attendais des membres de l’équipe (compétences, quantité de travail..)

La création d’une équipe soudée est un vrai plus lorsque surviennent les difficultés. Et le travail de groupe est un élément indispensable d’un projet réussi.

Notre équipe – je le rappelle totalement volontaire – a connu quelques péripéties difficiles

  • Totalement investis :
    • Nicolas dans son role de responsable animateur mais aussi d’un secours précieux pour moi comme assistant chef de projet
    • Françoise et Marie-Antoine qui se sont désignées comme responsable des ressources documentaires
  • Connaissant sur la phase de cadrage quelques difficultés
    • Jean-Pierre désigné responsable technique dès le début et très moteur pour nous mettre en place notre environnement de travail mais qui suite à des difficultés techniques et un nourveau tournant dans sa vie pro dispose de moins de temps
    • Coralie comme assistante technique qui avec un emploi du temps très chargé n’en a pas disposé de suffisamment pour le projet
    • Xavier qui a aussi manqu de temps sur la phase de cadrage
  • Ont changé de statut
    • Emmanuel transformé en “visiteur” le 29/04/2013
    • Mohamed transformé en “visiteur” le 29/04/2013
    • Landry qui a été exclu le 29/04/2013

La création et l’appropriation d’outils

Une communauté Google+ Gdp ECAVE

C’est Jean Pierre qui était à la manœuvre et avec brio : création de la communauté et invitation de chacun à s’y joindre, création de catégories très utiles pour nous guider et en consultant, ajout d’un lien vers une carte conceptuelle mindmeister regroupant tous les liens utiles pour travailler sur notre Mooc GdP et sur notre projet

Et j’ai beaucoup appris sur cet outil grace à lui

Google drive

D’abord juste pour la lettre de définition puis j’ai découvert le coté réellement pratique des outils – même si aujourd’hui nous affrontons le problème de la gestion de documents.

Donc destiné à capitaliser et montrer ce qui se fait dans E-CAVE

Google Hangout

Hangout pour nos réunions mais aussi pour des aides techniques entre les membres ou pour  préciser la réalisation du projet E-CAVE dans l’entreprise du porteur de projet

C’est un outil qui n’est pas sans problèmes techniques – pluggin, perdu dans cette technologie, …

Le point positif, c’est de pouvoir faire un hangout a part et de le visionner plus tard à l’interieur du groupe – ce que j’ai fait par exemple pour un hangout d’apprentissage entre Pascal l’expert et Mari-Antoine la novice

Des mapmind collaboratifs sous Mindmeister

Comme pour notre carte d’orientation dans E-CAVE

Doodle

Pour organiser nos hangouts

Gantter

Pour suivre la planification du projet

Etherpad

Pour les minutes de nos réunions : exemple minutes du 11/04, réunion qui a validé l’objectif de cette fiche

Todo List

Très efficace pour suivre comme celle qui nous a permis de boucler notre dossier de cadrage

Pour résumer

Notre video de cadrage http://youtu.be/GzuUBJ2hUvc

Notre dossier de cadrage https://docs.google.com/document/d/15NZc5jyD4pTHawmSjfesZj8Rxt9w6pNWpb5xIdZiAdo/edit?usp=sharing

Et si vous voulez voter pour nous, allez y http://www.doodle.com/xpzy2e73k38bidq7#table

MOOC Gestion de projet Semaine 2 Le devoir

J’ai bouclé ce matin la deuxième semaine et c’est un emploi du temps très lourd en parrallèle avec ma vie professionnelle et le groupe projet qui est démarré très fort mais j’y reviendrai 😉

Je vous rappelle cette adresse http://gestiondeprojet.pm pour les vidéos en téléchargement

Le programme du cours

« Utiliser les outils internet, évaluer financièrement un projet  » ne me rassurait pas : L’évaluation financière des projets avec le concept d’actualisation, en maîtriser les principaux mécanismes et les appliquer à des cas concrets.

Mais la première partie du cours porte sur les outils informatiques pour concevoir, planifier, calculer des budgets, faire des prévisions, animer des réunions, valider et suivre les décisions et les tâches et pour ça :

  • des conseils pour bien utiliser le mail : basiques mais que tous nous devrions suivre
  • les risques de sécurité : j’ai même mis en application 2 ou 3 trucs sur les mots de passe 😉
  • collaborer à distance
    • avec des applications bureautiques surtout ici Google Drive : je connaissais mais j’ai approfondi et j’aime
    • à travers les réseaux sociaux et j’apprécie plus Google+ que Facebook
  • des outils internet comme pour stocker/partager des fichiers (Dropbox) ou organiser des réunions (Doodle, Google Agenda)
  • organiser les réunions en ligne avec Hangout

Et j’ai été plutot inspirée de faire des efforts pour approfondir tout ca car

  1. il fallait remplir les qcm du certificat basique et youpie
  2. ils étaient utilisés pour le devoir du certificat avancé
  3. ils nous servent d’outils dans le groupe projet

Mais la deuxième partie du cours (ouille moins rigolo), rien que le titre « bienvenue dans ce cours sur l’actualisation et le calcul de rentabilité des projets » (j’avaie envie de me sauver)
Et bien j’ai finalement compris 😉 les mécanismes pour appliquer (et calculer) selon ce principe : Un investissement, c’est à dire dépenser de l’argent maintenant en espérant en gagner ensuite, peut se représenter comme une suite de flux financiers annuels mais pour en connaitre la rentabilité, “de l’argent demain” a moins de valeur que “la même somme reçue aujourd’hui“, il faut prendre en compte le taux d’intérêt (le “prix du temps”) et le facteur risque r% (prêt non remboursé, problèmes techniques dans le déroulement d’un projet….) dans le calcul de la VAN (pour traduire une suite de flux en une seule valeur « actuelle » c’est-à-dire au moment de la prise de décision)

Le devoir « Actualisation »

Et heureusement parce que dans le devoir du certificat avancé, il fallait mettre ca en application :
Alors si le cœur vous en dit, voilà de quoi il s’agit
Parmi 3 projets possibles, il fallait se mettre dans la peau du directeur financier

  1. pour évaluer la rentabilité de chaque projet à travers un calcul de VAN
  2. et présenter sous la forme d’une présentation de 5 diapositives données au format pdf (une diapo « page de garde », une pour chaque projet et une de synthèse) avec :
    Le calcul de la VAN de chaque projet et sa justification

    • en se référant au cours
    • en intégrant le tableau de calcul
    • en intégrant une modélisation graphique (schéma des flux pour chaque projet)

Je m’en suis tenu là car

  • ce n’était déjà pas simple de faire les 3 tableaux de calcul et les graphiques qui vont avec – ça je sais faire – mais dans un outil que je découvrais, Feuille de calcul de Google Drive
  • et ensuite intégrer ces tableaux et graphiques dans la présentation, toujours avec un outil inconnu, Présentation de Google Drive ; ce n’était pas une obligation puisque Remi avait aussi suggéré Powerpoint ou Open office mais un excellent challenge

Mais dans les devoirs que j’avais à corriger, il y avait de la bonne qualité voir même très bons qui avaient réaliser des bonus comme l’ajout d’une autre méthode d’estimation des investissements, ou de scénarios…)
image2

Le tableau d’évaluation
Capture

NB des données si vous voulez le faire
Un taux d’actualisation égal à 10%. L’année 1 = année d’investissement sans production ni commercialisation.
Produit 1 : avec un investissement en année 1 de 50 000 (appel d’offre 10 000€ & lancement/industrialisation 40 000€) et pour les années 2 à 4 une vente annuelle de 2 000 000 de gâteaux avec marge unitaire de 0,015€ HT.
Produit 2 : avec un investissement en année 1 de 30 000€ et en année 2 la vente de 600 000 produits avec marge unitaire est de 0,06€ HT.
Produit 3 : avec un investissement important en année 1 de 68 000 (étude de marché 8 000€, mise au point emballage 10 000€ et lancement/industrialisation 50 000€) et pour les années 2 à 4 une vente annuelle de 300 000 unités avec marge unitaire de 0,14€ HT. Des couts supplémentaires de communication de 4000€ en année 2, 2000€ en année 3 et 1000€ en année 4
Alors qu’en pensez vous images