Archives du mot-clé Identite numerique

Comment gérer les mots de passe Google

Chrome enregistre automatiquement les mots de passe de mes comptes utilisateurs sur ses serveurs dans le cloud.
Cette fonction me facilite la vie quand je navigue sans me préoccuper de décliner mon identité numérique, notamment sur mon smartphone où la saisie de mon mot de passe un peu complexe est compliquée.
Comme souvent Google nous assure de l’inviolabilité de ces mots de passe mais je peux, sans être paranoïaque, penser que ce n’est pas vrai. Simple prudence qui me permet de réfléchir à un peu plus de sécurité.

Gérer les mots de passe enregistrés par Google

Je fais partie de ceux qui vont choisir de vérifier les mots de passe déjà enregistrés afin d’éliminer ceux que je ne veux pas voir y figurer.

Google a une page spécifique, Passwords, qui répertorie les mots de passe déjà enregistrés.

  • Vous pouvez désactiver le Smart Lock, ainsi le mot de passe ne sera pas enregistré sur le cloud

google passwords

  • Pour chaque ligne de la liste des applications et sites pour lesquels Google a enregistré noms d’utilisateurs et mots de passe associés, il est possible :
    1. de visualiser le mot de passe enregistré en cliquant sur l’œil
    2. de supprimer un mot de passe en cliquant sur l’icône X en fin de ligne. Attention car la suppression est immédiate sans confirmation.

Empêcher la fonctionnalité et supprimer les mots de passe enregistrés

Pour ceux qui veulent empêcher Google d’enregistrer les mots de passe,  il faut aller dans les paramètres de synchronisation.

Cette fonctionnalité peut d’ailleurs être jugée comme problématique sur un ordinateur familial ou en libre accès car elle permet à quiconque accède à l’ordinateur de se connecter ou de récupérer les mots de passe enregistrés par Chrome.

Désactiver l’enregistrement automatique

Il existe un réglage dans Chrome pour désactiver l’enregistrement automatique des mots de passe dans Chrome :

  1. Accéder au menu des options de Chrome en cliquant en haut à droite sur l’icône Personnaliser et contrôler Google Chrome
    Personnaliser et contrôler Google Chrome
  2. Dans le menu, cliquer sur Paramètres
  3. puis en bas de la fenêtre sur Afficher les paramètres avancés…
  4. Dans la section Mots de passe et formulaires, décocher la case d’option Activer la saisie automatique pour remplir les formulaires Web en un simple clic
    chrome-mots-de-passe

Supprimer les mots de passe déjà enregistrés

  1. Au même niveau de la fenêtre des options, sur la ligne Proposer d’enregistrer mes mots de passe web, cliquer sur le lien Gérer les mots de passe
  2. Supprimer les mots de passe  en cliquant sur la croix de suppression qui s’affiche en bout de chaque ligne au survol
Publicités

CHANGER DE CARTE DE VISITE

Fermeture du site ALIAZ

Le site aliaz.com ferme dès le 30 septembre prochain
Ce site permettait d’élaborer des cartes de visite avec des liens et partages sur les réseaux sociaux.

La mienne était simple
carte aliaz afaucher2001

mais d’autres étaient beaucoup plus élaborées comme celle ci

carte aliaz autre

et le Blog du Modérateur en faisait régulièrement une sélection comme celle ci 

Choix d’une autre carte

Je vous avais présenté différents outils avec pour exemple mes cartes (octobre 2010).

SocializedCard et Card.biz ne fonctionnent plus

Me reste Xeems mais il ne me plait pas vraiment au niveau esthétique :

  • il se complique au niveau de la gestion
  • Il a changé au niveau adresse de ma carte en reprenant l’intégralité de l’ancienne
  • Il se présente toujours sous forme d’onglet (réseaux, groupes et autres)
  • Il est partageable et à Twitter, ce sont ajoutés Facebook, LinkedIn et Pinterest
  • Il est très ouvert en réseaux à paramétrer
  • Au compteur de visites s’est ajouté un compteur de like

Et si vous avez un autre outil à me proposer, n’hésitez pas !

27/08/2015 Grace à Frédéric DEBAILLEUL (@fdebailleul), je me suis fait une carte sur about.me   et le résultat et beaucoup plus proche de celle d’Alliaz : elle me convient

Carte Visite AboutMe

3 guides pour le net : médias sociaux, e-reputaion et e-communication

J’ai feuilleté ces 3 guides, fait par la CCI de la Rochelle, avec un oeil un peu expérimenté : ils sont très bien faits

Le guide des médias sociaux donne conseils et astuces « pour mener à bien un plan webmedia« .

Guide des média sociaux

Le guide de sensibilisation à l’e-réputation , connaissant ma sensibilisation à l’identité numérique, donne des conseils pour « mettre en adéquation l’image perçue par les internautes avec la stratégie de son entreprise ».

Guide de sensibilisation à l’e-réputation

Le guide de l’e-communication  permet le choix entre les différents outils pour « garantir une communication efficace » sur Internet.

guide de l’e-communication

Le dossier de Net Public sur l’identité numérique

J’ai parcouru en détail le dossier de Net Public sur l’identité numérique et voici ce que j’en ai retiré

Testez mon identité numérique

Pour savoir le genre d’information qu’on peut facilement trouver sur moi de façon publique ? Voici quelques pistes :

En tapant mon nom dans Google (www.google.fr)
Et je l’ai fait sur mon pseudo (avant le @ de mon email) et ainsi cela devient plus facile car pas trop commun Il J’ai aussi fait sur mon nom mais en complétant par quelques termes qui me décrivaient pour améliorer la précision des résultats comme « france » (une canadienne portant le même nom.

Toujours avec mon pseudo
Ce site m’a permis d’identifier les autres sites que j’utilise pour diffuser de l’information.
Ca m’a permis de me remettre en mémoire des choses oubliées et d’aller supprimer une de mes inscriptions.

Pourquoi

Identité numérique que je me suis créee

C’est la plus facile à modeler. Une question : est ce que ca me gene de voir diffuser une publication aux yeux du monde entier ? Si OUI, alors cette trace est positive ou sanq effet sur ma réputation numérique. Si NON, alors je ne publie pas.

Identité numérique que les autres créent pour nous

Sur la toile comme dans la vraie vie, l’opinion des gens joue. Et démultipliée en impact par Internet.

Identité numérique dont le temps change la nature

La blague douteuse qui fait d’un potache la « star » de sa classe (avec photos sur Facebook) n’a plus la même portée quelques années plus tard quand un recruteur tombe dessus !

Négatif et positif

La première étape est la prise de conscience mais il faut garder en tête qu’il est presque impossible d’en contrôler toutes les facettes.
Souvent quand on parle d’identité numérique, c’est du côté sombre, celui qui détruit la réputation (atteinte privée ou professionnelle) avec le phénomène du buzz.
Avec le numérique, les écrits sont accessibles non seulement au monde entier mais leur archivage et le phénomène du cache les rendant atteignables après même leur disparition sur l’emplacement d’origine
Mais l’identité numérique a aussi des côtés intéressants comme le porfolio numérique professionnel pour valoriser ses compétences et développer des liens socioprofessionnels durables. Où ? Sur un blog qui sera un bon portfolio s’il est alimenté régulièrement. Sur un site comme LinkedIn, Viadeo, … pour un CV en ligne.

Comment aborder la notion d’identité numérique ?

j’ai des enfants et cette question que peut aborder un enseignant avec ses étudiants, je me la suis posée aussi
Bannir Internet ? Inenvisageable car tout simplement impossible. Les traces qu’on laisse dans l’univers numérique sont associées à l’utilisation du Web 2.0, c’est à dire les outils participatifs comme les médias sociaux.
Dans le dossier, une phrase est marquante, de François Jourdain : Je suis ce que j’écris. Et j’ai aussi retenu des points qui m’ont parlé :

  • établir avec les étudiants une « nétiquette » pour l’utilisation saine et responsable des forums et autres formes de médias sociaux.
  • il est important d’insister sur les aspects positifs des réseaux sociaux pour avoir de la crédibilité auprès des jeunes.
  • la portée soulignée de la réputation virtuelle et combien, caché derrière un écran, il est facile de mentir sur notre vraie identité; et combien les inhibitions tombent
  • l’évocation de la cyberintimidation, considérée comme un acte criminel au Canada (diffamatoire, extorsion, harcèlement criminel, faux message, menaces)

Ressources pour parler d’identité numérique

J’ai retenu certaines de ces ressources qui figurent au dossier.
2025 exmachina :
Ce jeu sérieux tourne autour de l’éducation à Internet et à la préservation de son identité numérique.
Vinz et Lou : pour les 7 à 12 ans
Vinz et Lou sur Internet : dessins animés qui illustrent les situations auxquelles sont confrontés les jeunes sur Internet.
Identité numérique sur Facebook, « Vous laissez des traces sur le Web. Faites attention à ce que vous écrivez, car vous n’êtes pas seul »
N’oublie pas… une fois affiché, c’est permanent avec le message final : « Réfléchis avant de cliquer »

Des documents très intéressants

Ados, Web 2.0 et médias sociaux sur Prezi.
Identité numérique : être ou ne pas être sur le Web ? : un dossier qui présente quelques pistes d’action pour demeurer maître de son identité numérique en profitant du Web
Identité numérique : Ne laisse pas ton image t’échapper pour sensibiliser sans diaboliser les adolescents et jeunes adultes à la protection de l’identité numérique moraliser

Sites Web d’organismes dédiés

Web Averti : de l’information sur la sécurité de la navigation dans Internet, particulièrement à la maison. Pour que les parents puissent aider leurs enfants quand ils sont en ligne.
Une porte grande ouverte avec

  • pour les enseignants, des ressources adaptées à chaque cycle d’enseignement.
  • pour les parents, des ressources classées selon l’âge de l’enfant.

Internet Sans Crainte avec des espaces distincts pour différents publics : parents, enseignants, 7-12 ans et 12-17 ans.

Ne pas avoir peur d’être présent sur Internet

Lors de la session du 11 10 2012 sur #ITyPA, certains ont émis des craintes : on peut se servir de ce que je dis sur le web contre moi.
Voici un slide share d’Eric Delcroix sur les réseaux sociaux mais surtout il évoque comment la participation au net n’est pas à craindre si elle est intelligente et « surveillée »

Coup de gueule ou la prudence sur Internet

Sans aller jusqu’à la paranoïa, ce que je constate dans la vie la plus courante me donne quelques raisons d’inquiétude.

  • Facebook qui fait de la conservation de photos supprimées on ne sait jusqu’à quand ou qui donne accès aux numéros de téléphone, et pourquoi pas à votre mobile si vous utilisez sa dernière fonctionnalité (les mots de passe temporaires) ; une critique acerbe mais intéressante et à mon gout = « Facebook, ou l’agonie de la vie privée »
  • a la télévision : des reportages de 12 h et du 20 h qui vous montrent des méfaits de Facebook, ou plutôt des usages qu’on en fait pour créer des ravages entre adolescents (poussés jusqu’au suicide dans cette cour de récré trop étendue), dans le recrutement ou le licenciements, dans le refus d’aides bancaires, …
  • 81 % des bébés de moins de deux ans ont déjà une identité numérique (article d’Emilie Ogez) avec des photos ou échographies mises en ligne par les parents (on le fait tous, non ?) mais certains parents créent une adresse e-mail ou un profil pour leur bébé, voir des hashtag (j’ai essayé l’exemple d’Émilie !!!)
  • sans parler de toutes les déviances qui malheureusement fréquentent aussi le net comme ceux qui ont attaqué un enfant handicapé

Pourtant Facebook mais aussi tout Internet est un outil magique

  • pour chercher un emploi
  • pour faire du marketing
  • pour trouver des mines de renseignements et d’aide dans tout domaine,
  • pour rester en lien avec des parents ou amis éloignés …

Inutile de continuer la liste pour vous dire que je suis loin de haïr la toile, bien au contraire, mais il faut rester vigilent et éduquer : vos enfants, vos entreprises, vos collègues, …
Compliqué ? Je ne pense pas.

  1. Ne racontez sur Internet que ce qui peut être public. Vous ne voulez pas que certaines personnes le sachent alors ne le mettez pas sur la toile. Vous parlez pour être écouté alors, pour n’être pas entendu, ne dites rien.
  2. un site pour pister nos traces numériques
  3. nettoyer son identité numérique avec quelques petits conseils ici ou

Choisir une carte de visite

Après Socialized Card et Card.biz, je teste une autre carte de visite sous Xeems

Sosialize card
– se présente en carte unique (intéressant pour l’impression)
– permet une geo localisation (petit plan Google Maps)
– ne couvre pas tous les réseaux (mais ca me suffisait sauf pour viadeo absent:-)
– partageable beaucoup plus de « réseaux » grace au Sare This

Card Biz
– se présente sous forme d’onglet
– figé quant aux réseaux
– intéressant par l’onglet contact

Xeems me parait aussi intéressant
– se présente sous forme d’onglet : réseaux, groupes et autres
– partageable mais uniquement sur Twitter
– tres ouvert en réseaux
– un compteur de visite

Alors vers lequel iriez vous ?