Archives du mot-clé Formation

Il était une fois … ou comment mieux étudier avec la pensée visuelle

Utiliser Storify pour raconter une histoire permet d’avoir un coté plus dynamique
Et ce storify là permet une progression grace à cette méthode pour apprendre à apprendre
Et cela en s’appuyant très fortement sur l’usage du mapmind mais pas seulement
J’ai commencé à suivre cette progression et je partage avec vous « Mieux étudier avec la pensée visuelle (cartes mentales, conceptuelles, organisateurs graphiques, etc.) » avant même d’être arriver au bout car l’intérêt est immédiat

Publicités

JE SUIS un ensemble de reseaux sociaux

Je l’adore ce gamin qui a grandi avec nous sur ITyPA

Ces jours ci encore j’ai découvert grace à lui une video ou on voit
la répartition des réseaux sociaux entre l’environnement jeune et celui de la société
puis la question qui se pose pour l’école
et enfin les différent réseaux changeant d’environnement

Et j’aime le graphisme simple et plein de symbolisme à la fois

Prendre en main ses apprentissages au dela d’ITyPA

J’ai découvert cette excellente video de 5 mn grace à un article de Christine Vaufrey : C’est l’étudiant connecté du 21eme dans son mode d’apprentissage (merci à Deborah Augustiniak pour le sous titrage francais) mais c’est aussi chacun d’entre nous ; je m’y suis reconnue et le personnage qui guide l’étudiant a été pour moi ces dernières semaines le Mooc ITyPA à travers les modérateurs et les participants.

ITyPA – La réunion du 8/11 sur ITyPA – Partage d’expériences autour de recherche documentaire

La réunion du 31/10 avait porté sur la recherche documentaire et hier soir nous partagions nos expériences sur le sujet soit suite aux travaux de la semaine grace à #ITyPA soit de plus longue date

ainsi que bien une carte de prise de note sur la reunion mais cette fois de quelqu’un dont je me reconnais dans la présentation

ITyPA – La réunion du 31/10 sur la recherche documentaire

La 2eme vidéo manquée, celle de la séance du 31 octobre avec à nouveau l’excellent compte rendus de Gilles Lepage : MERCI

Celle du 31/10 portait sur le thème de la recherche documentaire avec François Magnan

et la carte de Gilles

Point très intéressant sur les méthodes

  • le « Pull » (tirer l’info vers soi) avec en exemple google, un peu lourd pour veiller mais qui permet de filtrer l’info dès le départ moins lourd à trier qu’un flux RSS
  • le « push » (reception automatique) qui présente un gain de temps mais impose d’évaluer les sources – gestion des abonnements et nettoyage régulier des flux – avec risque d’infobésité
  • le « Social search » qui pousse à utiliser son réseau pour avoir des réponses avec notamment l’utilisation d’outils de recherche sur réseaux sociaux comme IceRocket, Topsy…

Quelques focus dans les phases du travail de veille qui m’ont marquée dans une présentation riche

  1. les termes de la recherche
    • reflexion sur les expressions et mots clefs
    • liste des principaux concepts, auteurs, organismes du domaine
    • faire une veille sur les sources utiles pour domaine
    • maîtrise du moteur de recherche pour faire des requêtes précises : recherche avancée de Google, restreindre les résulats au type de doc (filetab : pdf) …..
    • automatisation avec une veille sur les sites qui ont des flux RSS
  2. Capitalisation
    • Utiliser la carte mentale qui permet de structurer une recherche : themes, infos trouvees et liens mais aussi d’évaluer (icones, couleurs) et cependant chronophage => la je suis moins d’accord
    • Evernote pour la prise de note : stockage dans le cloud, possibilité de partage, indexation par mots clefs, classement en « carnets de notes », différentes ressources stockables selon le périphérique utilisé, transformation des notes en carte mentale
    • Diigo pour le partage de signets : possibilité d’assigner des tags à la page trouvée, possibilité de stocker des paragraphes ou des phrases, fonctionnalités groupe de travail

    Mise en garde sur le risque de pertes de données en ligne tout comme sur un disque dur : d’ou la bonne méthode d’avoir les 2 ; Cas de Dropbox qui a eu des problèmes ; Aujourd’hui Dropbox comme Evernote permettent ce double stockage

  3. Partage
  4. Scoop.it pour « construire » un magazine en ligne avec résultats de recherche : suggestion de sources d’infos en fonction de mots clefs , ajout de mots clefs, pour publier/diffuser/communiquer, possibilité d’envoi des « suggestions » à un scoopit collaboratif
  5. WordPress a les fonctionnalités de bookmarklet, commentaires, catégorisation, partage et éditorialisation
  6. Diigo avec la fonctionnalité « groupe »

Point auquel je n’avais pas pensé : les droits d’auteurs éviter le plagiat ; concernant les images mais le problème n’a pas été soulevé par rapport aux outils de curation

et un fil de discussion spécifique sur les problèmes rencontrés dans la veille

ITyPA – La réunion du 25/10

J’ai du m’absenter pour cause de charges personnelles et j’essaie de ratraper un peu le flot
J’ai donc décidé de visionner les 2 vidéos des séances des 25 et 31 octobre que j’ai manquées ; je me suis aussi appuyées « sans remords » sur les excellents compte rendus de Gilles Lepage grâce à ses cartes mentales : MERCI 😉

Celle du 25/10 portait sur le thème : « Diriger soi-même sa formation » avec Denys Lamontagne

et la carte de Gilles

Voici les points que j’en ai retenus pour mon enrichissement personnel :

  • Se former soi même suppose un intérêt choisi : il peut être en parallèle d’objectifs imposés ; l’absence d’intérêt ou de curiosité rend impossible cette formation
  • La méthode pour apprendre avec Internet en avançant par étape : on part d’un mot que l’on inscrit dans le moteur de recherche Google en ajoutant le mot définition (exemple « cloud + definition ») – et on a TRES souvent wikipedia en 1ere ligne – puis on avance à partir des mots trouvés : « le sens vient de la relation entre les mots » mais c’est vous qui déterminez la recherche en ce qui concerne le rythme, les relations et le périmètre
  • L’apprentissage autonome se fait en 4 étapes
    1. la collecte des données utiles
    2. la mémorisation des données collectées
    3. la qualification de ces données selon notre interet : classer, hérarchiser, séclectionner
    4. la vérification qu’on a appris/compris-: que je peux faire avec
  • De l’école, j’ai retenu un avis similaire au mien ; une école qui asservit les enfants avec un prof « limitateur (ses propres intérêts, ses propres priorités, le temps impose)
  • La dimension collaborative est intéressante (exemple des wikis) mais l’apprentissage est une démarche personnelle d’expérimentation

La lettre du 15 octobre d’#ITyPA

De la lettre du 15 octobre d’#ITyPA, j’ai retenu (pour des reflexions qui me sont venues):

  1. Dans les articles
  2. Sur les forums
    Recherche dans le MOOC ITyPA : chercher, trouver” qui explique comment rechercher sur tout le site soit du contenu soit un utilisateur
  3. Sur Twitter
  4. Outils
  5. L’appel à collaboration de SeneTice pour compléter l’article sur les EPA dans Wikipédia : “L’article (pas très riche) que j’ai trouvé sur Wikipédia indique que c’est juste au début des années 2000 que le concept se serait précisé. Je trouve l’article peu convaincant. J’en profite pour dire à mes co-participants qu’un chantier sur ce sujet est ouvert, profitons de Itypa pour enrichir cet article de wikipédia.”