Archives pour la catégorie Facebook

Facebook Paper

Cette nouvelle application mobile de Facebook, Paper, permet de découvrir des contenus (photos, vidéos, articles et longs statuts) partagés par mes amis et le monde qui m’entoure.

Choix des thèmes

  • Faire glisser l’écran vers le bas et on tombe sur un menu

    Facebook Paper

    dans lequel en cliquant sur EDIT SECTIONS vous propose les thèmes.

  • Faire glisser un thème vers le haut et vous en disposerez. Faire glisser un thème que vous avez du haut vers le bas et vous l’enlevez

En premier, j’ai ma timeline Facebook.

Ensuite j’ai pu personnaliser mon Paper grâce à plusieurs thématiques, pour suivre les informations de mon choix : photographie, sport, design, high-tech… A priori pour l’instant, une vingtaine de thèmes sont disponibles.

Utilisation de Paper

Facebook a mis une vidéo de présentation de Paper en ligne (ergonomie, graphisme, contenu…)
Les photos sont présentées a priori comme en haute définition et les vidéos comme lues automatiquement en fullscreen.

Je passe d’un thème a l’autre en faisant glisser la partie haute à l’horizontale

Je passe d’un post à l’autre à l’intérieur d’un thème en faisant glisser la partie basse à l’horizontale

J’ouvre un post en le glissant vers le haut et le referme en le glissant vers le bas

et je peux partager le contenu, faire un like, un commentaire …

Je peux publier des statuts directement depuis Paper et partager des photos.

Charger sur l’Apple Store

L’application Paper est disponible uniquement sur iOSpour l’instant et uniquement sur l’apple store us. Suivez l’article sur le blog du maderateur pour voir COMMENT TÉLÉCHARGER FACEBOOK PAPER EN FRANCE ?

Vie privée sur Facebook

« Les 18 millions d’utilisateurs qui utilisent quotidiennement Facebook en France peuvent parfois connaître des déconvenues : piratage de compte, diffusion de photos gênantes, difficulté à supprimer un compte, etc. » (CNIL)

Et parmi eux nombre d’adolescents et de jeunes gens encore moins avertis des problèmes de sécurité comme peuvent l’être mes fils. Aussi j’ai refait à leur attention, et à la votre, un topo

les conseils de la CNIL

À l’occasion de la journée européenne de la protection des données, la CNIL met en ligne un espace d’information dédié à toutes les questions les plus fréquentes sur sa page officielle Facebook.

Les réponses aux questions les plus courantes et aux problèmes les plus souvent rencontrés sur ce réseau social sont présentées sous la forme d’un album photo par la CNIL

CNIL Facebook

Chacun peut commenter ces conseils, les partager et aussi suggérer de nouveaux cas pratiques.

Pour protéger mon identité et sécuriser mon compte

Ma prise de conscience n’est pas récente : déjà en fevrier 2009 en voyant des visages se figer, des sourires disparaitre … en particulier chez les plus jeunes quand je leur montrais, écran devant les yeux, la connaissance qu’on pouvait avoir d’eux sur le web? Et je je leur montrais aussi cette vidéo (merci à Gregory) pour renforcer cette prise de conscience de façon un peu plus ludique

Sécuriser la connexion à mon compte Facebook

La 1ere opération est de sécuriser la connexion à mon compte Facebook (Juil 2012)
Pour cela, il y a à disposition le protocole de connexion sécurisée «https» (généralement utilisé pour les transactions financières en ligne) qui garantit en théorie confidentialité et intégrité des données

  1. Cliquer sur la roue dentée en haut a gauche > Paramètres
  2. Cliquer sur Sécurité à gauche
  3. Dans «Navigation sécurisée» , cliquer sur le lien Modifier
  4. Cocher la case « Utiliser Facebook sur une connexion sécurisée (https) lorsque possible« 
  5. Cliquer sur Enregistrer les modifications

Face aux attaques

Gérer les amis

  • Ensuite je regarde ce que mes amis peuvent savoir de moi (Juil 2012) grâce à une fonctionnalité de Facebook pour mettre en place le reste de mes contrôles
    1. Cliquer sur le bouton où figure mon nom (juste à gauche du bouton Retrouver des amis).
    2. Cliquer sur le bouton qui combine un engrenage et une flèche vers le bas, immédiatement à droite du bouton Historique personnel. Et dans le menu déroulant, cliquer sur Aperçu du profil en tant que….
      Apparaît mon profil tel qu’il apparaît à un utilisateur lambda.
    3. Cliquer sur les menus à gauche pour parcourir le mur ou les albums photos publics.
    4. Dans la zone Voici comment votre journal peut être vu par : Public, je peux en cliquant sur Afficher en tant qu’une personne particulière et en entrant le nom d’un ami, d’afficher ce qu’un ami précis voit de mon profil ou de mon journal.

    Ensuite j’ai fait grâce à cette fonction utile la vérification des réglages particuliers de confidentialité et de blocage…

  • Ce que j’ai écrit à l’époque dans comment se protéger (amis, application, groupes) (Dec 2008) et gérer sa réputation (Juil 2010) pour faire un tri dans la liste d’amis, gérer les paramètres de confidentialité, créer des listes d’amis pour filtrer, vérifiez les photos où je suis taggée, éviter d’utiliser les applications tierces, ne pas adhérer à n’importe quel groupe, … est aussi toujours et plus que jamais d’actualité mais j’ai remis un peu d’ordre dans mes idées et actualisé avec les options de Facebook (Juil 2012);-)

Le problème de l’identification

Je me suis penchée plus particulièrement sur le problème de l’identification dans Facebook, avec comment voir, etre avertie, limiter, approuver ou retirer des identifications.

Et j’ai travaillé sur le sujet qui me « fache » le plus dans Facebook (et sur tout internet) : les photos et donc comment supprimer son identification sur des photos dans Facebook

Le caractère intrusif de Graph Search

C’est un moteur de recherche amélioré sur Facebook, recoupant les données personnelles des utilisateurs pour des résultats plus précis en fonction de leurs amis, photos, lieux et centres d’intérêt. Mais il se révèle très intrusif. Il permet de faire des recherches croisées sur l’ensemble des données renseignées par les utilisateurs de Facebook (pages « aimées », lieux « visités », entreprises dans lesquelles ils ont travaillé…).
Pour plus de détail les post pour Comprendre le moteur de recherche intrusif de Facebook : Graph Search
ou est aussi évoqué comment protéger son compte Facebook avant l’arrivée de Graph Search.

NB Le Blog du Modérateur, qui est une de mes références par la richesse de ses articles bien en adéquation avec un souci d’efficacité des outils du web, publie un excellent document, un guide pour « mieux utiliser facebook : astuces, conseils et outils »

Intégrer les messages publics de Facebook (embed post)

Pour intégrer un post Facebook,

  • vérifier d’abord si le post est public : un globe est visible :
    Ici on voit le globe a cote du bouton Publier
    Capture
    Par contre pas ici
    Capture
  • Si le post est public,
    1. cliquer sur la flèche en haut à droite de chaque post puis sur l’option « Intégrer la publication » (embed post) dans le menu déroulant. ici un post du blog du modérateur sur Facebook
      Capture
    2. copier coller le code proposé dans la case ‘Intégrer cette publication’ (embed).
      Capture

Mais pas dans WordPress qui ne prend toujours pas ce type de code : j’ai donc utilisé mon Blogpost pour montrer le resultat

Supprimer son identification sur des photos dans Facebook

Comme ca m’embêtait de voir dans ma timeline les photos sur lesquelles j’étais identifiée, j’ai utilisé l’historique personnel pour me débarasser de certaines identifications

Cliquer sur le petit verrou près de ACCUEIL puis sur Utiliser l’historique personnel
Capture

Une page afficher alors l’historique de toutes mes actions sur Facebook.
Aller sur Photo puis Photos de vous
Capture2

Sélectionner les photos à ‘détagger’ et cliquer sur le lien « Signaler/retirer les identifications ».
2 options :

  • Retirer l’identification : je ne suis plus identifiée sur la photo mais elle reste sur la timeline de la personne qui l’a postée et sera visible par les autres personnes avec qui elle a été partagée.
  • Demander à supprimer la photo : et il est même possible de donner une raison précise. L’utilisateur recoit une notification qui l’incite à supprimer la photo en question.

Pour rappel, il est possible de contrôler les identifications en instance de publication apparaîtront dans Examen du journal de cet historique. J’ai activé cette option pour éviter les mauvaises surprises (la petite roue).

Capture3

Comprendre le moteur de recherche intrusif de Facebook : Graph Search

Alertée sur une nouveauté Facebook !

Le concept de Graph Search : un moteur de recherche amélioré sur Facebook, recoupant les données personnelles des utilisateurs pour des résultats plus précis en fonction de leurs amis, photos, lieux et centres d’intérêt.

GraphSearch se révèle très intrusif. Il permet de faire des recherches croisées sur l’ensemble des données renseignées par les utilisateurs de Facebook (pages « aimées », lieux « visités », entreprises dans lesquelles ils ont travaillé…).

Le type d’exemple donné pour la présentation serait du style : « quels sont les restaurants que mes amis aiment à Toulouse ? Le moteur affiche alors une liste de restaurants que mes amis ont « aimé », depuis qu’ils sont inscrits sur Facebook… s’ils n’ont pas précisé que ces résultats devaient rester privés. » Pour un restaurant, ce n’est pas problématique mais d’autres questions montrent l’intrusion

Graph Search a commencé à être déployé pour les utilisateurs de Facebook en langue anglaise et Tom Scott, très intéressé par les problèmes de confidentialité de Facebook, s’est amusé à des recherches moins consensuelles que celle de la présentation officielle. Les résultats lui ont paru si « flippants » (creepy) qu’il a ouvert un TumblR pour répertorier sur les résultats de recherches sur le Graph Search comme
– Les femmes célibataires qui vivent à proximité et qui sont intéressés par les hommes et aiment s’enivrer
– les hommes islamiques intéressés à des hommes qui vivent dans Téhéran, Iran avec Les lieux où ils ont travaillé
– Les gens mariés qui aiment prostituées avec les conjoints de ces personnes
– les entreprises qui emploient des personnes ayant indiqué sur Facebook qu’elles ‘aimaient’ le racisme ….

Ces exemples me dérangent mais une utilisation plus « normale » serait intéressante pour mettre en relation des utilisateurs en fonction de leurs intérêts d’une manière un peu nouvelle.
Donc pas d’effroi mais surveiller de manière toujours attentive les paramètres de confidentialité avant même l’arrivée pour la France de cet outils.
Et le problème reste des quantité de Je t’aime sur lequel on nous incite à cliquer et qu’on ne maîtrise plus

Aussi je vous conseille de creuser comme moi le post de Rezonances, le blog des médiateurs du quotidien Le Monde, qui s’est s’intéressé de près à Facebook Graph Search jusqu’à indiquer comment « protéger son compte Facebook avant l’arrivée de Graph Search » avec

  1. Ce qu’est Graph Search,
  2. Comment régler ses paramètres de vie privée sur Facebook et quels outils utiliser
  3. Comment vérifier ses publications passées
  4. Comment choisir ses amis/connaissances sur Facebook

en évoquant notamment 4 outils pour contrôler les paramètres de confidentialité Facebook  et les modifier en conséquence :

  1. PrivacyFix, extension pour Chrome et Firefox, qui inspecte instantanément les paramètres de confidentialité de l’utilisateur dans Facebook, Google et autres sites internet et sociétés recueillant mes données
  2. L’application Facebook Secure.me qui scrute l’activité Facebook et celles des amis et qui s’intéresse particulièrement aux applications tierces utilisées (et à leur sécurité)avec un assistant de confidentialité et de contrôle de la réputation
  3. SimpleWash pour supprimer des contenus de son historique Facebook via un moteur de recherche interne (un module similaire pour Twitter en vue)
  4. Disconnect.me, extension pour Firefox, Chrome et Safari, qui bloque les traceurs de Facebook, Google, LinkedIn, Yahoo et Facebook

et en donnant le test mis en ligne par la mairie de Paris pour bien utiliser tous les paramètres de sécurité sur Facebook qui renvoie à des fiches pratiques très bien faites pour parfaire sa configuration.

La lettre du 16 octobre d’#ITyPA

De la lettre du 16 octobre d’#ITyPA, j’ai retenu

  • Dans les articles autour de l’”apprentissage par exploration” <== j'aime bien ce terme
    • “http://carolleroymooc.wordpress.com/2012/10/08/bonjour-tout-le-monde/ ” : qui opte plutôt pour l’observation ? Mais non nous ne serons pas ses cobayes tout au moins j’aime son intention « J’espère trouver des indices, des pistes pour arriver à minimiser ce sentiment presque d’abandon qu’ils ressentent. C’est une fausse impression, mais qui est très tenace et que je combats depuis longtemps avec un succès mitigé. »
    • Participer à un MOOC c’est oser croire que l’autre recèle tout plein de trésors à partager” : c’est le titre du blog qui m’a attirée « Butiner. Polliniser. Créer des liens et des espaces collaboratifs. Apprendre avec vous. » et le citron qui fait le fond de page, symbole voulu ou non ? Mais l’le coté acide et très vitaminé de ce type d’apprentissage, non !!!
    • Le cours est un questionnement” : ses attentes sont les miennes.
    • “Trois erreurs de débutantes sur Scoop.it” : http://moocnat.blogspot.fr/2012/10/trois-erreurs-de-debutantes-sur-scoopit.html : pas de mots-clés trop généralistes et le choix du topic pas trop généraliste ni déjà très bien traité ailleurs peuvent être effectivement des erreurs ; mais la 3eme n’en est pas une, simplement une évolution suite à l’évolution de l’apprenant car ScoopIt accessible chronologiquement n’est effectivement pas l’outil idéal si on veut en faire une base de ressources (j’envisage d’ailleurs Storify)
    • La guerre des boutons” : alors la J’ADORE ; on a envie de lui courir après en se disant qu’on va faire une crise cardiaque 😉 mais ceci dit je lui ai piqué des pistes comme celle des documents connexes sur SlideShare
  • Dans les outils
  • Un appel à collaboration

    Un parmi les jeux de mots

    • Je ne remarque pas beaucoup ce genre de chose mais avoir baptisé un ScoopIt « ITyPA..ssetemps_utile 😉

Par contre je confesse que j’ai du mal à suivre :

  • le doc collaboratif sur docs.google.com/document
  • le pearltrees #ITyPA

Je le trouve superbe ce logo officiel,

Et la ficelle c’est pour me pendre rattraper quand je suis plus !!!