MOOC Gestion de projet Semaine 2 Le devoir

J’ai bouclé ce matin la deuxième semaine et c’est un emploi du temps très lourd en parrallèle avec ma vie professionnelle et le groupe projet qui est démarré très fort mais j’y reviendrai😉

Je vous rappelle cette adresse http://gestiondeprojet.pm pour les vidéos en téléchargement

Le programme du cours

« Utiliser les outils internet, évaluer financièrement un projet  » ne me rassurait pas : L’évaluation financière des projets avec le concept d’actualisation, en maîtriser les principaux mécanismes et les appliquer à des cas concrets.

Mais la première partie du cours porte sur les outils informatiques pour concevoir, planifier, calculer des budgets, faire des prévisions, animer des réunions, valider et suivre les décisions et les tâches et pour ça :

  • des conseils pour bien utiliser le mail : basiques mais que tous nous devrions suivre
  • les risques de sécurité : j’ai même mis en application 2 ou 3 trucs sur les mots de passe😉
  • collaborer à distance
    • avec des applications bureautiques surtout ici Google Drive : je connaissais mais j’ai approfondi et j’aime
    • à travers les réseaux sociaux et j’apprécie plus Google+ que Facebook
  • des outils internet comme pour stocker/partager des fichiers (Dropbox) ou organiser des réunions (Doodle, Google Agenda)
  • organiser les réunions en ligne avec Hangout

Et j’ai été plutot inspirée de faire des efforts pour approfondir tout ca car

  1. il fallait remplir les qcm du certificat basique et youpie
  2. ils étaient utilisés pour le devoir du certificat avancé
  3. ils nous servent d’outils dans le groupe projet

Mais la deuxième partie du cours (ouille moins rigolo), rien que le titre « bienvenue dans ce cours sur l’actualisation et le calcul de rentabilité des projets » (j’avaie envie de me sauver)
Et bien j’ai finalement compris😉 les mécanismes pour appliquer (et calculer) selon ce principe : Un investissement, c’est à dire dépenser de l’argent maintenant en espérant en gagner ensuite, peut se représenter comme une suite de flux financiers annuels mais pour en connaitre la rentabilité, “de l’argent demain” a moins de valeur que “la même somme reçue aujourd’hui“, il faut prendre en compte le taux d’intérêt (le “prix du temps”) et le facteur risque r% (prêt non remboursé, problèmes techniques dans le déroulement d’un projet….) dans le calcul de la VAN (pour traduire une suite de flux en une seule valeur « actuelle » c’est-à-dire au moment de la prise de décision)

Le devoir « Actualisation »

Et heureusement parce que dans le devoir du certificat avancé, il fallait mettre ca en application :
Alors si le cœur vous en dit, voilà de quoi il s’agit
Parmi 3 projets possibles, il fallait se mettre dans la peau du directeur financier

  1. pour évaluer la rentabilité de chaque projet à travers un calcul de VAN
  2. et présenter sous la forme d’une présentation de 5 diapositives données au format pdf (une diapo « page de garde », une pour chaque projet et une de synthèse) avec :
    Le calcul de la VAN de chaque projet et sa justification

    • en se référant au cours
    • en intégrant le tableau de calcul
    • en intégrant une modélisation graphique (schéma des flux pour chaque projet)

Je m’en suis tenu là car

  • ce n’était déjà pas simple de faire les 3 tableaux de calcul et les graphiques qui vont avec – ça je sais faire – mais dans un outil que je découvrais, Feuille de calcul de Google Drive
  • et ensuite intégrer ces tableaux et graphiques dans la présentation, toujours avec un outil inconnu, Présentation de Google Drive ; ce n’était pas une obligation puisque Remi avait aussi suggéré Powerpoint ou Open office mais un excellent challenge

Mais dans les devoirs que j’avais à corriger, il y avait de la bonne qualité voir même très bons qui avaient réaliser des bonus comme l’ajout d’une autre méthode d’estimation des investissements, ou de scénarios…)
image2

Le tableau d’évaluation
Capture

NB des données si vous voulez le faire
Un taux d’actualisation égal à 10%. L’année 1 = année d’investissement sans production ni commercialisation.
Produit 1 : avec un investissement en année 1 de 50 000 (appel d’offre 10 000€ & lancement/industrialisation 40 000€) et pour les années 2 à 4 une vente annuelle de 2 000 000 de gâteaux avec marge unitaire de 0,015€ HT.
Produit 2 : avec un investissement en année 1 de 30 000€ et en année 2 la vente de 600 000 produits avec marge unitaire est de 0,06€ HT.
Produit 3 : avec un investissement important en année 1 de 68 000 (étude de marché 8 000€, mise au point emballage 10 000€ et lancement/industrialisation 50 000€) et pour les années 2 à 4 une vente annuelle de 300 000 unités avec marge unitaire de 0,14€ HT. Des couts supplémentaires de communication de 4000€ en année 2, 2000€ en année 3 et 1000€ en année 4
Alors qu’en pensez vous images

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s