Un livre et la géo-politique de la Vente des Vins des Hospices de Beaune

Le 3eme dimanche de novembre, c’est à J-15 (le programme). Les célèbres Hospices de Beaune mettent en vente les vins de leur domaine. Ces cuvées, vendues au plus offrant le temps d’un après-midi, cristallisent l’attention de toute une profession et la passion de ceux qui les dégustent. La magie de la plus vieille vente de charité au monde opère depuis 1859. C’est une nouvelle page de l’histoire de l’hôpital-vigneron qui s’écrit chaque année, pour chaque millésime, et fascine le monde entier.
Dans un livre intitulé Hospices de Beaune – La saga d’un hôpital-vigneron », aux editions Ferret, Laurent Gotti, rédacteur en chef-adjoint de la revue Bourgogne Aujourd’hui, dévoile tous les aspects de cette saga extraordinaire :

  • Son récit d’une histoire riche d’un passé séculaire, ses vignes et ses vignerons qui, au fil du temps, permettent l’élaboration de chaque millésime.
  • Sa balade au cœur de l’événement qui constitue le premier contact avec le nouveau millésime, un rendez-vous incontournable pour prendre le pouls de la Bourgogne. Les acheteurs viennent du monde entier : Japonais, Allemands, Américains… mais aussi les nombreuses personnalités du monde du spectacle, des lettres, des sciences, qui en ont assuré la présidence d’honneur…
  • Sa connaissance détaillée de l’origine historique et parcellaire de chacune des cuvées.

Pour plus d’information,

  • le dossier de presse
  • le journal de France 3
  • un article Hopital et Vigneron
  • une conférence sur le domaine et les vins des Hospices le 16 novembre à 19h à la maison du vignoble à Beaune (132-134 route de Dijon).
  • une exposition photo « Itinéraire de Vignerons. Les Hospices civils, un domaine viticole en Bourgogne. » Photographies de Thierry Gaudillère. Au Musée du vin de Bourgogne (rue d’Enfer à Beaune), du 15 novembre au 13 mars.

et enfin un post intéressant de Laurent Gotti  intitulé du bon usage du président, sous entendu celui de la vente des vins, apporte quelques détails sur le coté géo-politique des présidents depuis 1950 : l’importance de tel ou tel marché export pour les vins de Bourgogne. Par exemple la présence de l’acteur chinois Liu Ye à la présidence s’inscrit dans cette tradition puisqu’elle est à mettre en parallèle avec le fait que sur les 6 premiers mois de 2010 les exportations de vins de Bourgogne vers la Chine ont augmenté de 65% en volume par rapport à la même période de l’année dernière. La Chine, 14e marché des vins de Bourgogne, à l’export est amenée à intégrer rapidement le Top 10 du classement.

2 réflexions sur “ Un livre et la géo-politique de la Vente des Vins des Hospices de Beaune ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s